Samsara – Ron Fricke (2011)

Samsara

Avec Samsara, Ron Fricke construit son propre mandala. Les images qu’il nous montre peuvent à tout moment être balayés du monde par un quelconque phénomène. Mais tous ses grains de poussière, ses pixels accrochés les uns aux autres, forment un tout, un cycle qui ne s’interrompt que pour se répéter indéfiniment. La force du documentaire vient de la qualité et la rareté incroyable des images qu’ils volent au monde (l’entraînement militaire chinois, le pèlerinage à La Mecque,…), concentrant ainsi la force de l’être humain sur pellicule mais aussi sa faiblesse (pensée unique, surexploitation de sa planète,…).

Samsara Birmanie

Au départ, le film peut choquer par son hermétisme et son absence de voix-off. Mais ce serait se tromper que de s’arrêter aux premières images alors que le film forme un tout indissociable où chaque scène se répond et où les contrastes se multiplient pour montrer la complexité et l’absurdité de notre planète. On passe du désordre à l’ordre, du bien au mal, de la création à la mort, tout en suivant un fil directeur un peu succinct mêlant l’homme, la spiritualité et la nature. Le 70mm utilisé par Ron Fricke permet une profondeur de champ impressionnante, la mélancolie des plans accentué par la bande originale tantôt lyrique, tantôt électronique. Samsara est un kaléidoscope d’émotions, un prisme de notre société violente, abrutissante mais qui dissimule des merveilles derrière chaque être humain (le mandala créé par les moines, la danse finale,…).

Samsara Chine

Cette idée de cycle, de flux repris dans le titre est mis en avant par l’utilisation du time lapse, cette technologie qui consiste à montrer la course du temps en accéléré. Les villes deviennent alors de véritables fourmilières multicolores, la foule tournant autour de la Kabba de La Mecque se transforme en trou noir absorbant toutes les prières des fidèles, les ouvriers des abattoirs se transforment en simples robots dénués d’émotion. Et Samsara se basant sur 10 années d’archives, cette accélération des us et coutumes permet de voir une frise chronologique en un temps records. L’expérience est grisante et inqualifiable. A mettre entre toutes les mains !

8,5/10

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :