Mud – Jeff Nichols (2013)

Mud

Mud sonne presque comme une ode à l’amour et à la liberté. Loin des clichés habituels des marginaux du cinéma, Jeff Nichols puise dans ceux de la littérature américaine, croquant un vagabond fantomatique au charisme électrique qui n’est pas sans rappeler les personnages de Mark Twain. Bien loin de tirer le portrait d’une Amérique peu flamboyante, le cinéaste respecte sa région natale (l’Arkansas), se servant de ses atouts comme de ses défauts pour en délivrer la beauté fragile qui se dégage de ses paysages et de ses habitants. Si les deux garçons aux repères familiaux brouillés trouvent dans Mud une figure paternelle de substitution (le père d’Ellis va divorcer, celui de Neckbone est décédé), Mud trouve en eux la vigueur et l’innocence qui manquait à sa cavale folle.

Mud enfants

Si la première apparition de Matthew McConaughey le fait ressembler à un boogeyman, c’est plus pour ramener la vision du film à hauteur d’enfant. Si les peurs primaires tentent d’être maîtrisés pour passer à l’âge adulte – la vie qu’ils mènent étant à la dure et accélérant le processus – elles restent encore bien présentes et Mud s’en sert afin de garder le contrôle de l’aura magnétique qu’il exerce sur eux. Le film peut paraître long mais cette lenteur n’est jamais du aux dialogues finement écrits mais plutôt à l’aspect contemplatif  Nichols cherchant désespérément à personnifier le Mississippi sans jamais y arriver. Il reste pourtant celui qu’il faut traverser pour avancer, celui qui les nourrit, qui veille sur eux et rend authentique cette population à priori pauvre, mais très riches d’enseignements et de valeurs fondamentales comme le respect de l’autre et l’amour.

Mud fleuve

Après un passage à Cannes attendu, il est étonnant et frustrant de voir un tel film repartir bredouille tant il arrive à retranscrire une large palette d’émotions et à nous montrer un jeu juvénile loin des convenances et des clichés. Et la caution Reese Whiterspoon ajoute une plus-value non négligeable à la bobine, même si sa maigre apparition est inconsolable.

7,5/10

Publicités
Tagué , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :