Dead or alive 3: Final – Takashi Miike (2002)

A côté de ce film, l'adaptation de Dragon Ball Z est un chef d'oeuvre.

A côté de ce film, l’adaptation de Dragon Ball Z est un chef d’oeuvre.

Je vais faire court car cette purge ne mérite pas que je m’attarde dessus ni que je prenne sur mon temps de repos pour vous expliquer à quel point c’est mauvais. Cette fois, vous pouvez faire confiance à l’affiche les yeux fermés (si si, j’vous l’autorise). C’est aussi débile et mauvais que ce dont ça a l’air. On dirait un film de Kitamura mais en pire. Miike clôture sa saga d’une manière si ignoble qu’il mériterait qu’on lui repasse en boucle son propre film pendant 24h (soit 12 visionnages). Sorte de Blade Runner du pauvre, Dead or alive, troisième du nom, n’est pas digne de recevoir le point symbolique qui le sauverait de l’odorante « boîte à bouses » (au même titre que Rengaine) dans laquelle j’enferme tous les navets irregardables (c’est à dire là où ne se trouvent pas les films d’Andy Sidaris). Passez votre chemin !

0,5/10

Publicités
Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :