Edmond – Stuart Gordon (2005)

Une descente aux enfers intense !

Une descente aux enfers intense !

Une pièce de théâtre brutale, viscérale et noire comme l’encre de son script transposée à l’écran, on a vu ça récemment avec Killer Joe. Mais Stuart Gordon n’a pas la même vision que Friedkin. Il ne cherche pas à enfermer ses personnages pour les rendre marteaux ou leur faire commettre des actes impardonnables. Dans Edmond, c’est le monde entier qui est dingue. Et William H. Macy est au milieu de cet enfer urbain, victime de la loi du plus fort. Pour s’en sortir, devenir le plus fort et être craint par les autres. Jouer des coudes, être déterminé et vivre sa vie pleinement. Sauf que pour le réalisateur, il ne s’agit pas de gambader nu dans les champs de blé en humant l’air frais de la campagne mais de prendre sa vie à pleines mains jusqu’à l’étouffement, de croquer dedans à pleines dents jusqu’à en arracher la meilleure part. Celle-là même qui nous fait nous sentir unique.

A chaque fois qu'il croit avoir trouvé la paix, le fardeau de sa vie semble plus lourd.

A chaque fois qu’il croit avoir trouvé la paix, le fardeau de sa vie semble plus lourd.

Gordon transcende cette idée en faisant du personnage d’Edmond un martyr qui, après une nuit pleine de rencontres lui ouvrant définitivement les yeux, ressuscitera sous une autre forme, plus pure et lavée de tous péchés (la métaphore par l’uniforme blanc est pleine de symbole). Le rythme est soutenu, les dialogues sont géniaux (la mise en abîme du théâtre de la vie est géniale) et la mise en scène, aussi simpliste soit-elle, garde à tout moment une place dans le cadre pour son ange déchu. Un ange qui, par des paroles d’évangile, va tenter de professer la bonne parole dans des oreilles débauchées et encrassées par un quotidien morbide et glauque. Un petit bijou de réalité brut.

9,5/10

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :