Territoires – Olivier Abbou (2010)

Ça donne plus du tout envie d'aller au Canada...

Ça donne plus du tout envie d’aller au Canada

La violence psychologique qui se dégage de Territoires est brutale. Flirtant sans cesse avec le survival, le film ne perd jamais son identité, même lorsqu’il emprunte le virage soudain du polar avec l’arrivée du détective perturbateur. Olivier Abbou ne cherche jamais à excuser les agissements de ces deux douaniers psychotiques (plus que psychopathes) mais à dresser un bilan défaitiste de la guerre menée contre le terrorisme. Sous couvert d’un patriotisme brûlant et haineux, l’enlèvement de ces jeunes peut paraître arbitraire. La frontière entre amour de sa patrie et racisme contre l’adversaire oppresseur (les deux ont fait l’Irak) est mince et est soulignée par des souvenirs de guerre flottant encore à la surface.

L'être humain est rabaissé jusqu'à se sentir inférieur à un animal.

L’être humain est rabaissé jusqu’à se sentir inférieur à un animal.

Les scènes d’interrogatoires sont déstabilisantes, éreintantes et cruelles, laissant libre cours à l’imagination du spectateur quand à leur véracité et leurs ressemblances avec des faits similaires à ceux se déroulant sur Guantanamo. Les deux parties distinctes se répondent plutôt bien, même si l’une empiète beaucoup sur l’autre, déséquilibrant la fluidité et le rythme du récit. De plus, on n’a véritablement aucune idée de l’unité de temps ce qui nous empêche d’être véritablement conscient du calvaire que subissent les personnes kidnappées. Une semi-réussite qui nous fait comprendre que la lutte contre le terrorisme peut prendre des proportions incroyables et le pouvoir de défendre son pays, différentes formes.

7/10

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :