Bliss (2009)

Ellen Page confirme qu’elle est bourrée de talent.

Un Rollerball au féminin. Voila comment on pourrait résumer ce film. Estampillé indépendant dès les premières minutes (bizarrement, il se dégage vraiment quelque chose d’unique de ces bobines), il flirte avec les plus réussis de la branche par sa justesse de ton, la profondeur de jeu de ces acteurs et la fraîcheur de son sujet. Jamais longuet ni moralisateur, il offre au public une vision de la famille et plus particulièrement de l’adolescence dans laquelle beaucoup se refléteront. Drew Barrymore marque l’essai en livrant un film pop et cool sur la jeunesse et son refus des barrières. Assurément punk et carrément rock’n roll.

8/10

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :