Carbone modifié – Richard Morgan (2002)

Un univers très complet dans lequel il est facile de se plonger.

Quand on obtient le prix Philip K. Dick, ça veut très certainement signifier qu’on a signé un livre incroyable. Et c’est bel et bien le cas. Carbone modifié compte tout ce que je préfère dans la littérature: le polar et la science-fiction. Thriller cyberpunk qui n’est pas sans rappeler l’univers de Warren Spector dans Deus Ex, (l’auteur a d’ailleurs rédigé les scripts de Crysis 2 et Syndicate) l’histoire prend place dans un futur relativement lointain (le 28ème siècle) afin de voir naître des technologies incroyables comme la psychochirurgie ou la transmission stellaire, qui ne sont là que deux des grandes innovations inventées par Morgan.

Les modifications cybernétiques: la passerelle permettant à l’être humain de côtoyer la machine.

Cependant, même si la toile de fond joue la carte futuriste à 200% à l’instar de Blade Runner (d’ailleurs, Morgan lui reprend l’idée des voitures volantes), il n’en reste pas moins des personnages qui nous ressemblent tant dans leur manière de concevoir le bien et le mal que dans leur relation avec la technologie. D’ailleurs, le lien entre notre époque et celle décrite dans le roman passe avant tout par les Catholiques qui refusent tout progrès et toutes modifications non naturelles sur l’être humain. Présent et futur sont donc étroitement liés par la religion, dernier fragment d’une humanité perdue.

L’écrivain a un faible pour les armes dévastatrices.

Takeshi Kovacs, l’anti-héros de ce premier opus, ressemble à s’y méprendre à un Clint Eastwood arrivant en ville et imposant sa loi. Certaines scènes sont particulièrement violentes comme l’assaut du club libertin ou la fuite de la clinique. Hommage au western spaghetti, les répliques ne sont pas en reste et certains personnages glissent dans la coolitude. Le problème de ce procédé du héros charismatique à souhait, c’est qu’il ne doit en aucun cas flancher et perdre de son aura et de son magnétisme car sinon, la totalité du roman se casse la figure. Le producteur de Matrix ayant déjà acheté les droits et l’écrivain ayant été sur les plateaux de tournage, on est en droit de se demander quand aura lieu l’adaptation de cette pépite SF ultra-bourrin.

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :