Pusher (1996)

Bon ok là ça fait tract de concert de rap mais faut jamais se fier aux apparences...

Nicolas Winding Refn, beaucoup l’ont découvert par le biais de Drive, chef d’œuvre rassembleur de toute une génération nourrie à la culture pop. Mais il faut savoir que le gusse a été nourri à la bonne péloche. Au vu de la qualité d’écriture du scénario et du développement des personnages, on pense automatiquement à Scorsese et ses galeries de gangsters qui cache un cœur comme tout le monde.  La magnificence en moins. Car là où tonton Marty dépeignait des hors-la-loi plutôt classes et auquel on aurait presque envie de ressembler, Refn fait dans la le réalisme craspec. Ses gangsters ont la vie dure, accumulent les petits deals pour survivre et n’ont quasiment pas de domicile fixe.

Remplacez Kim Bodnia par John Travolta et vous obtenez un plan à la Pulp Fiction !

On est donc loin de l’image du dealer embourgeoisé entouré de jolis minois. Les négociations se font à l’arrière d’un kebab et les deals sont faits sous le manteau, dans des ruelles étroites ou des banquettes arrière de voiture. Cette volonté de coller au réalisme du quotidien de Frankie est d’autant plus mis en avant que le réalisateur filme le tout caméra à l’épaule. Les scènes dialoguées acquièrent donc une tension incroyable, qui n’aurait pas opérée s’il avait choisi une mise en scène classique. On ressent déjà chez Refn un réel talent dans la direction d’acteurs. Aucun jeu mineur et la rythmique des dialogues est pensée à la seconde près. On regrettera juste la disparition trop soudaine de Mads Mikkelsen qui apportait une touche supplémentaire de folie à l’histoire.

7,5/10

PS: en cadeau, le poster teaser du remake produit par Refn.

Ca peut donner car l'original est nettement améliorable.

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :