Target – McG

Bon ok là j'avoue qu'on est en droit de se demander ce qu'elle leur trouve !

Target, c’est un peu un Night & Day en mieux. Du coup, ça reste un moment agréable à passer en salles. Bien que les triangles amoureux ne soient pas mon fort au cinéma (sauf celui de Two Lovers…), il faut avouer que McG réussit le pari de ne jamais nous ennuyer et baigne son film dans un climat propice à l’action comique (la scène du paintball). L’action est loin d’être illisible et ça fait du bien de revoir un découpage pas trop foutraque (même si la caméra tremble un peu). Alors, quoi lui reprocher ?

- "Bouge pas, Jack. J'ai peut être une tête de con sur l'affiche mais c'est rien comparé à la tienne dans 5 minutes..."

Et bien justement le fait que ça n’apporte absolument pas d’eau au moulin hollywoodien. Du déjà vu qui coûte un sacré paquet de pognon et qui, même s’il rapportera très certainement au box office, déçoit par la platitude de son originalité. Il paraît que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. McG a donc été recherché tout ce qui a fait le succès de ses Charlie et ses drôles de dames et remet le couvert, version mâle. Alors certes ça fonctionne à merveille mais j’ai trouvé ça petit comme procédé.

Jamais l'idée d'un triolisme ne leur passe par l'esprit. Qu'ils sont pudiques ces Américains !

Le gros point positif est bien entendu Reese Whiterspoon (je donne mon avis de spectateur masculin), charmante à outrance et fantasmatique en femme du XXIème siècle. Le gros point noir est aussi Reese Whiterspoon car sa présence donne lieu à des scènes gnian-gnian qui gâche le sel comique du couple d’acteur Pine/Hardy (non, c’est pas un jeu de mots, c’est leurs vrais noms…). La bromance entre ces deux là lorgne du côté de L’arme fatale pour le meilleur et pour le rire.

- "Si jamais ça devient chaud entre nous, j'aimerais que tu fasses la femme."
- "Ok mais on joue ça à pile ou face: pile, je fais l'homme et face, tu fais la femme."

Le film se situe donc à mi-chemin entre le blockbuster blindé de clichés et le buddy movie attendrissant. Au vu de la bande annonce, je m’attendais à pire mais y’a tout de même pas de quoi se réveiller la nuit.

6/10

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :