Crazy Heart (2009)

Les années ont autant d'effet bénéfique sur Jeff Bridges que sur le whisky.

Un Oscar pour la Meilleure Musique, je comprends parfaitement tant une Bande Originale n’a jamais aussi bien porté son nom. Piochant dans ce qui se fait de mieux en matière de country et de blues, les chansons aide le film à flotter dans une espèce de brume mélancolique de laquelle on ressort charmé (et doublement charmé par Maggie Gyllenhaal). Un Oscar pour le Meilleur Acteur, là aussi je le concède: Bridges n’a jamais eu autant de charisme (ah si, dans True Grit). Il respire le blues et le honky tonk, marche comme un nostalgique alcoolique et parle comme un vrai cowboy. Un rôle taille sur mesure en quelque sorte, de sorte qu’il est un peu facile de lui attribuer une telle récompense. Oh et puis après tout, c’est pas comme s’il était moins bon que Dujardin ! Préférez tout de même le film de Clint Eastwood, plus touchant et moins cliché que ce cœur fou.

6,5/10

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :