King of the Ants (2003)

"Je vous avais demandé de me raser le crâne, pas le visage..."

Sortant du sentier horrifique qu’il avait pourtant continuellement tracé depuis son début de carrière, Gordon nous pond un thriller malsain plutôt sympathique, pas dénué d’intérêt (c’est toujours sympa de comprendre la montée en puissance d’un psychopathe) mais vraiment fauché, en terme de décors ou d’effets spéciaux. Le bonhomme m’ayant habitué à beaucoup mieux (je me lasse pas de revoir Re-Animator), j’ai eu légèrement pitié de lui sur ce coup. Heureusement que sa carrière a rebondie depuis car laisser sur le bas-côté un homme de cette trempe, ça aurait été du gâchis.

6/10

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :